Voir... Voir... Voir... Voir... Voir... Voir... Voir... Voir... Voir... Voir...

Affût précédent...Retour aux affûts de 2008...

Jeudi 20 mars 2008 (suite) 

13h15 : Il se chaume face au soleil tout en me regardant de temps en temps mais je ne l'intéresse pas vraiment et il reste parfois tellement immobile qu'on pourrait croire qu'il fait la sieste. Parfois, il semble se réveiller et broute devant lui en restant couché. 

14h15 : Il se lève et se retourne, comme s'il en avait assez d'avoir le soleil dans les yeux.
Ce témoin de la préhistoire n'est vraiment pas farouche et on comprend comment il aurait pu disparaître. Pas besoin d'affût compliqué pour le photographier, il faut juste savoir où il est et pouvoir y accéder, ce qui n'est pas toujours évident. A un  moment, il paraît plus réveillé et il me regarde parfois assez longtemps.
Je ne sais plus si c'est lui ou moi qui observe et qui observe qui..

15h30 : Il se lève et broute aussitôt; vu de dos, la puissance de cet animal saute aux yeux.

16h00 : Le soleil est posé sur l'horizon et le bouquetin descend soudain sur une mer d'herbe dorée pour disparaître dans la combe d'où il venait ce matin.
Il ne me restait plus qu'une seule photo à faire sur ma dernière carte mémoire. 

Etage de l'alpage
© Alain Létévé Padioleau - reproduction interdite - tous droits réservés