Voir... Voir... Voir... Voir... Voir... Voir... Voir... Voir... Voir... Voir...

Affût précédent...Retour aux affûts de 2007...Affût suivant...

Vendredi 02 novembre 2007 

13h15 : Un bélier survient sur la draille habituelle, comme une évidence, je viens tout juste de finir le café !

Il avance tranquillement; il a une tâche blanche sur le flanc qui traduit certainement une hybridation de la population originelle avec le mouton domestique.
Comme les autres, lui aussi cherche tout en ignorant totalement ma présence, au bord de l'imprudence.

14h30 : Un bélier cavale dans la combe au bord de l'ombre, comme avant, comme toujours...

16h15 : un bélier me regarde en face, ce qui m'arrache en sursautant à mes perceptions d'éternité infinie...
Il plonge dans la combe et disparaît... longtemps, si longtemps... qu'il ressort au bout de quelques secondes juste dessous et j'ai a peine le temps de cadrer pour tirer au jugé dans le dernier rayon qu'il n'est déjà plus là... (suite)

Etage de l'alpage.
© Alain Létévé Padioleau - reproduction interdite - tous droits réservés